AtMOsphères AMO

Projet Jeu de Rôles

11021492_10153177593598091_5396522169618474492_o

Le projet jeu de rôles, comme son nom l’indique est un projet d’animation et de création autour du jeu de rôles fantastique. Pour rappel, le jeu de rôle fantastique est un jeu de société qui permet aux participants d’incarner un ou plusieurs personnages, tant de leur choix qu’imposés, dans le cadre d’une aventure scénarisée dont ils sont les héros. Cette activité peut prendre 2 formes, le jeu de rôle sur table et le jeu de rôle grandeur nature. Dans le projet jeu de rôles, nous nous proposions d’aborder les 2 formules avec les jeunes qui fréquentent nos services :

  • L’atelier jeu de rôles sur table s’adressait aux 16+ et prenait la forme d’un jeu de société « d’improvisation théâtrale » où les jeunes incarnaient des personnages dont les actions étaient résolues par des jets de dés. Cet atelier était le « lieu de formation » des personnages, qui « animeraient » les plus jeunes durant le camp/week-end jeu de rôle grandeur nature.
  • L’atelier jeu de rôles grandeur nature s’adressait lui aux 10-15 ans. Les jeunes y confectionnaient le matériel (costumes et armes en mousse) du personnage qu’ils incarneraient durant le camp/week-end et s’y étaient familiarisés avec le maniement des armes en mousse.
  • Le côté universel du jeu de rôle grandeur nature offre aux jeunes souvent fragilisés dans leurs rapports sociaux avec l’extérieur de leur quartier (délit de sale gueule, préjugés divers, …), la possibilité d’être perçu différemment par le biais du jeu d’acteur.

L’objectif de ce projet était d’offrir aux jeunes de nos quartiers la possibilité de s’initier à un hobby pratiquer par des millions de jeunes et moins jeunes à travers le monde, qui permet de faire se rencontrer des gens issus de classes sociales et de milieux et de cultures différents et d’aplanir ce qui nous sépare par l’interprétation de personnages dans une aventure commune. Le jeu de rôle devait leur permettre aussi de développer leur pratique de la langue française (beaucoup de nos jeunes sont des primo-arrivants ou issus de familles où le français est peu ou pas pratiqué), leur imagination et leur sens de la responsabilité, grâce aux situations dans lesquelles ils se retrouvaient au long du jeu, ainsi que leur créativité au cours des ateliers de confection de matériel.

Le projet se déroula en partenariat avec 1 service travaillant avec le public d’un quartier différent de Schaerbeek (équipe des  éducateurs de rue de la place Gaucheret), il créa aussi du lien entre des jeunes d’âges et de communautés différentes, des jeunes issus de quartiers aisés ayant participé au projet via le réseau d’AtMOsphères et de la ludothèque d’Ixelles (celle-ci étant notre deuxième partenaire dans ce projet) où se déroulaient les ateliers de jeu sur table.

« Avec le jeu de rôle on incarne un chevalier, un mage, un voleur, un marchand, … on porte un costume, ce n’est pas Charles-Edouard et Mohamed qui se regardent en chiens de faïence en passant dans la rue, mais  Gandalf qui s’allient à Aragorn pour vaincre les forces du chaos et quand le jeu de rôles est terminé, que l’on redevient Charles-Edouard et Mohamed, on ne se regarde plus en chien de faïence, on a sauvé le monde (imaginaire) ensemble ! »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *